Et à Michelin c’est une mauvaise série B qui

Et à Michelin c’est une mauvaise série B qui n’en finit jamais, entre pression, démission et collusion. source : PresseMagazine. L’évolution est originale, mais ce qui compte, c’est de convaincre ». Notre rôle, c’est de convaincre les managers en interne, qu’un profil issu du « Research and Developpement » peut travailler dans le marketing ! […]

Read More..